La génétique des lignées paternelles des peuples germaniques

Répondre
flo
Messages : 2
Inscription : 13 oct. 2019 13:42

La génétique des lignées paternelles des peuples germaniques

Message par flo » 24 juin 2020 19:43

Le but de ce sujet est de compléter nos connaissances sur les migrations et la répartition actuelle des descendants des anciens germains.

Le sujet porte sur l'analyse ADN du chromosome Y (chromosome masculin), transmis uniquement de père en fils. Cette transmission intacte permet de remonter à la fois la lignée généalogique (quelques siècles) et la lignée archéologique (plusieurs millénaires) jusqu'au plus ancien ancêtre commun.
Sa richesse d'informations réside dans le fait qu'il est transmis sans recombinaison. Il permet donc d'identifier très précisément la lignée paternelle.

Après analyse, un chromosome Y va être distinguer en fonction de sa particularité biochimique.
Il existe plusieurs catégories d'Y. Ces catégories sont appelées "Haplogroupe".
Il reste de nos jours l'haplogroupe A , le K, le I, le R … etc
D'autres lignées se sont éteintes.

Les haplogroupes se divisent eux-même en sous-catégorie.
L’haplogroupe I donnera entre autre la sous division I1
L’haplogroupe R donnera entre autre la sous division R1 (indo-européenne)
https://www.eupedia.com/images/content/ ... meline.png

La lignée paternelle originale de l'Europe nordique correspond à l’haplogroupe I1
Image
https://www.eupedia.com/europe/Haplogro ... -DNA.shtml


Vient ensuite la principale branche proto-germanique de l'arbre généalogique indo-européen à savoir l’haplogroupe R1b-S21 (ou R1b-U106). Image
https://www.eupedia.com/europe/Haplogro ... l#S21-U106

Il existe d’autres haplogroupes germaniques tel que : I2a2a-L801, R1a-L664, R1a-Z284 et R1b-L238 mais leur fréquence est plus faible au sein des descendants germaniques.

En cumulant l’ensemble des haplogroupes germaniques, nous obtenons la carte suivante : Image

J’espère que ce sujet plaira à la communauté !
Bonne lecture :)
À bientôt
Florian

Répondre