La datation des poèmes de l'Edda poétique

Scientifique ou non
Répondre
Avatar de l’utilisateur
SoK
Thing
Messages : 222
Inscription : 16 août 2018 21:12

La datation des poèmes de l'Edda poétique

Message par SoK »

Salut tout le monde !

Je viens de retrouver une publication formidable dont j'avais perdu les références, et que je mets ici pour que ça ne se reproduise plus.

Les poèmes (ou chants, en fait) de l'Edda poétique sont, comme vous le savez, la source n°1 dont nous disposons pour connaître les mythes germano-scandinaves. Cependant, la plus vieille version écrite connue est celle du Codex Regius, un manuscrit islandais du XIIIe siècle. Cela a conduit de nombreux universitaires (ainsi qu'un nombre bien plus important de personnes sans formation universitaire particulière dans le domaine, mais souhaitant dénigrer notre démarche religieuse, qu'il s'agisse d'athées militants, de chrétiens prosélytes, ou de néopaïens voulant absolument prouver qu'aucune autre source que leur "inspiration personnelle" n'est fiable) à déclarer que ces poèmes devaient forcément avoir été rédigés au XIIIe siècle, par de bons chrétiens, qui ne connaissaient pas vraiment les anciens mythes ou alors les falsifiaient volontairement.

"The dating of Eddic poetry – evidence from alliteration", par Haukur Þorgeirsson de l'Árni Magnússon Institute for Icelandic Studies (qui a soutenu en 2013 son doctorat en linguistique sur la poésie en vieux norrois), est une publication de 2017 dans laquelle l'auteur étude une "irrégularité" présente dans de nombreux vers des Eddas : des mots qui commencent par un r- sont utilisés là où les règles poétiques des vers allitérés obligent à avoir des mots qui commencent par un v-. Pourquoi ? Tout simplement parce que tous les mots qui commencent par r- là où on attend v- commençaient réellement par un vr- dans des temps plus anciens, c'est-à-dire... avant la fin du Xe siècle, donc avant la conversion au christianisme ! De plus, ce constat se retrouve dans les quelques poèmes que même les historiens hypercritiques acceptent comme ayant été composés avant la christianisation.
Gottfried Karlssohn, responsable régional pour la France (hors-Alsace).

Mes articles sur les traditions germano-scandinaves sont sur Un Tiers Chemin.
Répondre