Une représentation pré-chrétienne d'Yggdrasill ?

Répondre
Avatar de l’utilisateur
SoK
Thing
Messages : 218
Inscription : 16 août 2018 21:12

Une représentation pré-chrétienne d'Yggdrasill ?

Message par SoK »

Salut à tous !

Comme chacun le sait, le logo actuel de l'asso est une représentation moderne et "maison" d'Yggdrasill, inspirée d'autres représentations néopaïennes modernes du concept d'arbre de vie, arbre monde, etc.

Il existe un manuscrit scandinave représentant Yggdrasill, le codex islandais "AM 738 4to", mais il est daté du XVIIe siècle, donc 6 siècles après la christianisation de l'Islande. C'est cette image qu'a utilisée Régis Boyer comme couverture de son livre "Yggdrasill, la religion des anciens scandinaves".

Image

On trouve aussi souvent dans les milieux païens germano-scandinaves, surtout chez les personnes qui s'intéressent aux traditions germaniques continentales, le symbole dit de l'Irminsul, du nom du pilier cosmique des Saxons qui jouait chez eux le même rôle qu'Yggdrasill chez les Scandinaves. Le problème, c'est ce que cette représentation dite de l'Irminsul vient d'une gravure sur roche réalisée à l'époque chrétienne, sur le site des Externsteine, considéré par beaucoup de néopaïens allemands comme un site sacré saxon, mais sans que les archéologues ne soutiennent cette hypothèse. Cet "Irminsul" ressemble beaucoup à un palmier, ou à une chaise ornementée, et la gravure représente le moment où Jésus de Nazareth a été décroché de la croix, autrement dit rien qui évoque spécialement nos traditions.

Image

Image

Maaaaais, il y a une autre piste. Les tapisseries d'Överhogdal, réalisées en Suède à la fin de l'ère viking ou peut-être juste après la conversion, montrent un symbole très intéressant, qui évoque un symbole balte connu là-bas sous différents noms qui tournent autour de la notion d'arbre du monde, arbre du soleil, arbre de l'aurore (Austras Koks). Il y a aussi d'autres détails intéressants, comme des chevaux à huit pattes qui évoquent Sleipnir, le cheval d'Odin.

Image

Image

Là tout de suite je n'arrive pas à remettre la main dessus, mais j'ai déjà vu des versions plus complexes de ce symbole balte, qui ressemblaient beaucoup à celui de la tapisserie d'Överhogdal.
Gottfried Karlssohn, responsable régional pour la France (hors-Alsace).

Mes articles sur les traditions germano-scandinaves sont sur Un Tiers Chemin.
Répondre